surplus


surplus

surplus [ syrply ] n. m.
• v. 1090; de sur- et plus
1Ce qui excède la quantité voulue. excédent, excès, reste. Le surplus d'une somme d'argent. En surplus. supplément.
Écon. Excédent de l'offre par rapport à la demande, conduisant à une baisse des prix (aussi surproduction); stock constitué par cet excédent. Surplus agricoles. Surplus américains : stocks de matériel militaire écoulés après la guerre de 1939-1945. « Un blouson des surplus américains, [...] ces stocks dont la guerre elle-même n'avait plus voulu » (Cl. Simon).
2Vx Ce qui vient s'ajouter à ce qui a déjà été mentionné. reste. « Elle a lu dans mon cœur; vous savez le surplus » (P. Corneille) .
Loc. adv. (v. 1330) Mod. AU SURPLUS : au reste, de plus, mais aussi. « Au surplus, mon devoir est ici » (Duhamel).
3Écon. Gain de productivité. Comptes de surplus, qui mesurent ce gain de productivité et sa distribution entre différents bénéficiaires (consommateurs, travailleurs, actionnaires, État, etc.).

surplus nom masculin (de sur- et plus) Ce qui est en plus de la quantité, du prix voulus : Payer le surplus. Quantité d'un bien produite au-delà de la demande solvable et qui risquerait de faire effondrer les cours si elle était mise sur le marché. Gain résultant d'un investissement ou d'un acte de consommation. Magasin qui, à l'origine, vendait des surplus militaires et qui, aujourd'hui, vend des vêtements d'importation américaine (jeans, chemises, vestes, etc.). ● surplus (difficultés) nom masculin (de sur- et plus) Prononciation [&ph103;&ph109;ʀ&ph100;&ph96;&ph109;], le s final ne se prononce pas. Orthographe On écrit sans trait d'union : au surplus (= du reste, en outre), en surplus (= en supplément ou en excédent), de surplus (= en plus). Accord Le surplus de (+ nom au pluriel) : le surplus de marchandises sera échangé ou remboursé.Le verbe et le participe s'accordent avec surplus, et restent au singulier. ● surplus (expressions) nom masculin (de sur- et plus) Au surplus, d'ailleurs, en outre. Comptes de surplus, instrument d'analyse des performances d'une entreprise. ● surplus (synonymes) nom masculin (de sur- et plus) Ce qui est en plus de la quantité, du prix...
Synonymes :
- complément
- excédent
- excès
- supplément
surplus nom masculin pluriel Surplus américains, matériel militaire restant en excédent à l'issue des deux guerres mondiales, notamment dans le domaine de l'habillement. ● surplus (expressions) nom masculin pluriel Surplus américains, matériel militaire restant en excédent à l'issue des deux guerres mondiales, notamment dans le domaine de l'habillement.

surplus
n. m.
d1./d Ce qui dépasse une quantité fixée. Vous me paierez le surplus demain. Syn. excédent.
|| Stock de produits invendus qui tendent à faire baisser les cours.
d2./d Loc. conj. ou adv. Au surplus: au reste, d'ailleurs.

⇒SURPLUS, subst. masc.
A. — 1. Ce qui est en plus, par rapport à une grandeur ou à une quantité de référence. Synon. excédent. Après que tous les prélèvements des deux époux ont été exécutés sur la masse, le surplus se partage par moitié entre les époux ou ceux qui les représentent (Code civil, 1804, art. 1474, p. 271). C'était ses jours de gala. Elle les voulait splendides! Et, lorsqu'il ne pouvait payer seul la dépense, elle complétait le surplus libéralement, ce qui arrivait à peu près toutes les fois (FLAUB., Mme Bovary, t. 2, 1857, p. 141).
♦ [Avec un compl. en de] [Le ruban] s'enroule en spirale autour de la colonne de manière à la serrer fortement et à faire sortir tout le surplus de la colle (NOSBAN, Manuel menuisier, t. 2, 1857, p. 119). Le surplus du personnel de l'état-major de l'armée, avec un des sous-chefs, reste auprès du ministre (J.O., Décret rel. organ. état-major arm., 1890, p. 2234).
Loc. adv. ou adj. En surplus. En excédent, en surnombre. Reconnaissez-vous ces femmes capables seulement de geindre, d'encombrer (...)? Travailleuses sans cases, toujours en surplus, quêtant, ramassant les bribes, se disputant les offres dérisoires? (FRAPIÉ, Maternelle, 1904, p. 90).
2. Rare. Ce qui s'ajoute en supplément à ce dont il a été question. Synon. supplément, rabiot (pop.). Les lettres d'un plus grand poids non affranchies paient un surplus de 10 centimes (PRADELLE, Serv. P.T.T. en Fr., 1903, p. 59). Elle nous laissait la marmelade, elle y touchait pas, elle mettait plus de sucre dans son thé (...) y avait du surplus pour nous autres (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 306).
3. Dans le lang. écon. Excédent de production ou d'offre par rapport à la demande. Une certaine quantité de surplus agricoles américains est purement et simplement donnée aux pays bénéficiaires des largesses américaines (Univers écon. et soc., 1960, p. 40-10). La CEE fera tout pour prévenir la formation de surplus durables (Le Monde, 24 janv. 1984, p. 21).
Rem. ,,L'expression surplus a pris dans le langage économique un sens péjoratif en même temps que son usage est devenu général à la suite de la dépression des années 1930. Un surplus n'est pas pour l'économiste la quantité supplémentaire dont on peut disposer. C'est la quantité produite qui se trouve invendable et qui par sa présence tend à faire s'effondrer les cours`` (ROMEUF t. 2 1958).
ÉCON. POL. ,,Dans une unité de production, supplément de la valeur des produits sur l'accroissement de la valeur des facteurs, calculé à prix constants sur une période donnée`` (BERN.-COLLI Extr. 1976).
4. Au plur. Équipements militaires non utilisés durant une campagne et qui sont commercialisés. Si envahissante soit-elle, la floraison actuelle des magasins « discount » ne fait qu'embellir une tradition née dans l'immédiat après-guerre, lorsque les « surplus américains » envahirent l'Europe appauvrie (Le Monde dimanche, 10 mai 1981, p. V).
B. — Loc. adv.
1. Au surplus. [Adv. d'énonciation annonçant un commentaire suppl. sur ce qui a été dit] Synon. d'ailleurs, au demeurant, au reste. La simplicité extrême de sa mise, celle de ses manières et de toute sa vie auraient au besoin servi d'excuses à des supériorités que personne au surplus ne soupçonnait (FROMENTIN, Dominique, 1863, p. 34). Le vacarme qui parvenait à l'intérieur du sol était assez violent pour qu'on eût de la peine à s'entendre. Que se dire au surplus? Des choses peu encourageantes. Chacun était capable de les trouver tout seul (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1938, p. 9).
2. Rare, littér. Pour le surplus. Var. de au surplus. Pour le surplus, il n'y a aucun symbole dans ma pièce qui est fort claire, mais on est libre d'y voir tous les symboles (...) que l'on voudra et d'y démêler mille sens comme dans les oracles sibyllins (APOLL., Tirésias, 1918, préf., p. 866).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1130 surplus « ce qui vient s'ajouter à ce qui a été mentionné, reste, excédent » (Lois Guillaume le Conquérant, éd. J. E. Matzke, 9); b) 1949 milit. les surplus américains (Nouv. Lar. univ.); 2. loc. adv. 1360-70 au sourplus « au reste » (Baudouin de Sebourc, II, 488 ds T.-L.); 1538 au surplus (EST., s.v. adhaec). Dér. de plus; préf. sur-. Fréq. abs. littér.: 1 079. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 1 754, b) 587; XXe s.: a) 629, b) 2 399. Bbg. LEW. 1968, p. 138.

surplus [syʀply] n. m.
ÉTYM. V. 1090; de sur-, et plus.
1 Ce qui excède la quantité voulue, utilisée, supprimée (de qqch.). Excédent, excès, reste. || Le surplus d'une mesure ( Comble, surcharge), d'une somme d'argent utilisée (→ Concours, cit. 9). || Compléter libéralement (cit.) le surplus d'une dépense.
1 (…) les dromadaires, chameaux, éléphants, toutes bêtes que rendent un peu suspectes leurs bosses, trompes, et un surplus d'os et de chair.
J. Supervielle, l'Enfant de la haute mer, Le bœuf et l'âne…
En surplus : en excès, en supplément.
(V. 1939). Écon. Stock invendable qui tend à faire baisser les cours. || Surplus agricoles, surplus de produits fabriqués ( Surproduction). || Destruction des surplus par les producteurs pour maintenir les cours.Surplus américains : stocks de matériel militaire écoulés après la guerre de 1939-45. || Un treillis des surplus.
2 (…) n'est-il pas possible de diriger vers les populations affamées qui ne présenteront jamais, en de telles périodes, une demande solvable, les « surplus » qui menacent le pouvoir d'achat des producteurs et risquent de les inciter à détruire les richesses produites ou à en ralentir la production.
M. Cépède, in Romeuf, Dict. des sciences économiques, art. Surplus.
3 (…) un type lui aussi sans âge vêtu d'un blouson des surplus américains, coiffé d'une casquette provenant elle aussi de ces stocks dont la guerre elle-même n'avait plus voulu (…)
Claude Simon, le Vent, p. 27.
2 (V. 1130, sorplus). Vx. Ce qui vient s'ajouter à ce qui a déjà été mentionné. Reste.
4 Elle a lu dans mon cœur; vous savez le surplus,
Et je vous en ferais des récits superflus.
Corneille, Cinna, V, 3.
Loc. adv. ou conj. (V. 1330; au sourplus). Mod. Au surplus : au reste, d'ailleurs, mais aussi (→ Enquêter, cit. 2; relâchement, cit. 2). || Au surplus, mon devoir est ici (→ Irremplaçable, cit. 3). → Après tout, aussi bien.
5 Cette ouverture (de la trappe de départ) exige sept tours d'une manivelle qui résiste. Au surplus, à pleine vitesse, la trappe se déforme et ne coulisse pas.
Saint-Exupéry, Pilote de guerre, XIX.
Loc. adv. ou adj. (1880; « au reste », 1636). Rare. De surplus : en plus, de plus.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • surplus — sur·plus / sər ˌpləs/ n 1 a: an amount that remains when a use or need is satisfied b: an excess of receipts over disbursements c: the value of assets after subtracting liabilities 2: an excess of the net worth of a corporation over the par value …   Law dictionary

  • Surplus — may refer to:* budget surplus, the opposite of a budget deficit * in economics, economic surplus (including producer surplus and consumer surplus), and capital surplus * an excess of production or supply over demand (see supply and demand) *… …   Wikipedia

  • surplus — SURPLÚS, surplusuri, s.n. Ceea ce este în plus, ceea ce depăşeşte necesarul; prisos, excedent. – Din fr. surplus. Trimis de ionel, 29.07.2004. Sursa: DEX 98  SURPLÚS s. excedent, plus, prisos, prisosinţă, (reg.) radăş, (înv.) prisoseală,… …   Dicționar Român

  • Surplus — Sur plus, a. Being or constituting a surplus; more than sufficient; as, surplus revenues; surplus population; surplus words. [1913 Webster] When the price of corn falleth, men give over surplus tillage, and break no more ground. Carew. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • surplus — (n.) late 14c., from O.Fr. surplus, from M.L. superplus excess, surplus, from L. super over SUPER (Cf. super) + plus more (see PLUS (Cf. plus)) …   Etymology dictionary

  • surplus — Surplus, Ce qui reste, Quod superest, Superfluum. Le surplus ou surcroist qu on baille d avantage outre la mesure, Corollarium, Additamentum, Auctarium. Au surplus, Ad haec, Praeterea, Insuper …   Thresor de la langue françoyse

  • surplus — / sə:pləs/, it. /sur plus/ s. ingl. [dal fr. surplus sovrappiù ], usato in ital. al masch. 1. (econ.) a. [differenza positiva tra entrate e uscite] ▶◀ attivo, avanzo, plusvalenza, utile. ◀▶ passivo, perdita. b. [ciò che è in più] ▶◀ avanzo,… …   Enciclopedia Italiana

  • surplus — n *excess, superfluity, surplusage, overplus Analogous words: *remainder, residue, residuum Antonyms: deficiency surplus adj *superfluous, supernumerary, extra, spare Contrasted words: *needful …   New Dictionary of Synonyms

  • surplus — [adj] extra de trop, excess, in excess, leftover, odd*, over, remaining, spare, superfluent, superfluous, supernumerary, too much, unused; concepts 560,781,824 Ant. essential, lacking, necessary, needing, wanting surplus [n] extra material… …   New thesaurus

  • surplus — [sʉr′plus΄, sʉr′pləs] n. [ME < OFr < sur , above (see SUR 1) + L plus, more (see PLUS)] 1. a quantity or amount over and above what is needed or used; something left over; excess 2. a) the excess of the assets of a business over its… …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.